Logo Agneau de la Gaspésie nourri aux algues

Soins aux agneaux

À la naissance, les agneaux reçoivent une dose de sélénium. C’est un minéral manquant dans nos terres. Le manque à cette injection peut provoquer la maladie du muscle blanc. Puis on pose la boucle qui contient la puce électronique et la boucle visuelle. Il est pesé et les données reliées à sa naissance sont entrées dans le PSION (ordinateur de poche) sous les coordonnées de sa mère. Il est allaité par sa mère durant huit semaines. Durant tout ce temps, il a accès à l’eau fraîche, de la moulée, et bien sur, du foin de première qualité. Des distributeurs de minéraux ainsi que de l’argile sont à la disposition des agneaux .  À huit semaines, c’est le sevrage et il passe à l’engraissement. Moulée à volonté ainsi que le foin. Des pesées régulières, et l’agneau sera prêt pour la finition et, les plus beaux, aux algues. Lorsque son poids atteint 110 à 125 livres, il est prêt.

Les brebis retrouvent les minéraux à volonté dans leurs parcs. Elles sont nourries deux fois par jour de grains et foin. Selon le stade, elles peuvent passer du grain à la moulée pour allaitement.  La tonte se fait quelques semaines avant l’agnelage.  La coupe des onglons aussi.  La tonte est nécessaire pour assurer un bon départ à l’agneau.  Ils se lèvent aussitôt que les pattes le leur permettent pour pouvoir téter le colostrum.  Il ne faut pas que de la laine gêne la recherche du pis de la maman.  De plus, la tonte permet de répandre la chaleur dans les bâtiments.  Un plus pour les agneaux.